fournir


fournir

fournir [ furnir ] v. tr. <conjug. : 2>
fornir 1160; frq. °frumjan « exécuter »
I V. tr. dir. APourvoir de ce qui est nécessaire. alimenter, approvisionner. Fournir qqn de qqch. (vieilli), en qqch. (mod.). Négociant qui fournit de vins et de boissons un grand restaurant. « Une maison soigneusement close, fournie de biscuit, de beurre fondu, de poisson sec » (Balzac). P. p. adj. fourni.
Sans compl. ind., l'objet de la fourniture étant sous-entendu Grossiste qui fournit un commerce. fournisseur. Pronom. Se fournir chez un commerçant. se ravitailler, se servir.
BDonner, procurer. FOURNIR QQCH. À QQN.
1Faire avoir (qqch. à qqn). Fournir le vivre et le couvert à des réfugiés. offrir. Fournir du travail à un chômeur. École qui fournit les manuels scolaires. prêter. Spécialt Fournir une carte, et absolt fournir : jouer une carte de la couleur demandée. Fournir à trèfle.
(Abstrait) Fournir des renseignements à qqn. Je vous fournirai les moyens. Cela me fournira l'occasion, le prétexte de le voir. Il n'était pas fâché « qu'on insistât pour lui fournir les garanties qu'il ne réclamait pas » (Romains). « une nouvelle étourderie vint fournir un prétexte à de nouvelles rigueurs » (Green).
Spécialt Présenter. produire. Fournir des preuves, un alibi. apporter. Il devra fournir les pièces nécessaires.
2Procurer à un client en échange d'une somme d'argent. vendre. Tapissier qui fournit le tissu. Fournir au client ce qu'il désire. servir. Fournir des armes, du matériel, des vivres à une armée, à un pays. équiper; livrer.
3Produire. Vignoble qui fournit un vin estimé. Par anal. École qui fournit des spécialistes, des ingénieurs.
Fig. Il a dû fournir un effort considérable. 1. faire. Sport L'équipe a fourni un jeu remarquable.
II V. tr. ind. Vieilli FOURNIR À : contribuer, en tout ou en partie, à. ⇒ participer. Fournir à la dépense, aux frais, à l'entretien. « Attentif comme un père, il fournissait à tous mes besoins » (Balzac). satisfaire, subvenir. ⊗ CONTR. Dégarnir, démunir. Priver.

fournir verbe transitif (germanique frumjan, produire) Ravitailler quelqu'un, un magasin, etc., l'approvisionner en quelque chose : Grossiste qui fournit les commerçants du quartier. Procurer quelque chose à quelqu'un, à un groupe, le mettre à leur disposition et, en particulier, en parlant d'un commerçant, le vendre, le livrer au client : Fournir des armes à un pays. Présenter la pièce, le document requis par quelqu'un, par un service, etc. : Fournir un devis. Apporter, donner quelque chose : Ce livre vous fournira tous les renseignements nécessaires. Produire quelque chose : Sol qui fournit un très bon vin. En parlant d'une école, d'un milieu, former quelqu'un, un groupe : Grande école qui fournit au pays la plupart des hommes d'État. Jouer une carte de la couleur demandée : Fournir du trèfle. Fournir à cœur.fournir (expressions) verbe transitif (germanique frumjan, produire) Fournir un travail, un effort, etc., le faire, l'accomplir. ● fournir (synonymes) verbe transitif (germanique frumjan, produire) Ravitailler quelqu'un, un magasin, etc., l'approvisionner en quelque chose
Synonymes :
- équiper
Contraires :
- démunir
Procurer quelque chose à quelqu'un, à un groupe, le mettre à...
Synonymes :
Apporter, donner quelque chose
Synonymes :
fournir verbe transitif indirect Littéraire. Subvenir à quelque chose, assumer la charge de quelqu'un : Sa famille fournit à ses dépenses.fournir (expressions) verbe transitif indirect Fournir sur, tirer une traite, un chèque sur.

fournir
v. tr.
d1./d Pourvoir, approvisionner habituellement. Fournir l'armée en vivres.
|| v. Pron. Se fournir en café chez tel épicier.
d2./d Livrer, donner. Fournir des médicaments aux dispensaires.
d3./d Apporter, procurer. Fournir des preuves, des idées.
d4./d Accomplir. Fournir un effort.

⇒FOURNIR, verbe trans.
I. A.— Vieilli. ,,Achever, parfaire. Il faut encore soixante francs pour fournir la somme entière`` (Ac. 1835, 1878).
Spéc., MAN. Fournir la carrière. La parcourir toute entière. Fournir une course. L'accomplir. Le jockey jaune fournit la carrière en 4 minutes 48 secondes; il (...) fut proclamé vainqueur de la première course (JOUY, Hermite, t. 4, 1813, p. 209) :
1. ... donnant de l'éperon à sa monture, il [le voyageur] fournit une nouvelle course, espérant au moins atteindre et franchir à la faveur du jour le passage dangereux qu'on lui avait signalé.
SAND, Péché de M. Antoine, 1847, p. 7.
Au fig. Fournir une carrière. Accomplir une carrière. Officier d'artillerie, distingué par ses talents, il pouvait fournir une carrière brillante (COURIER, Pamphlets pol., Procès, 1821, p. 108).
P. métaph. Je me délibère rarement à écrire, et cela encore pour fournir une carrière de quelques lignes (M. DE GUÉRIN, Corresp., 1838, p. 351).
B.— Usuel. Fournir un effort, un travail. L'accomplir. Sur le plan de la dépense et de la fatigue physiques, j'ai dû fournir un effort qu'en ce moment je paie (DU BOS, Journal, 1928, p. 81). Ordre à tous de fournir dix heures de travail par jour à la Kommandantur (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 16).
II.— Mod. [Construit gén. avec un compl. d'obj. second]
A.— Fournir de, en [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers., une collectivité, un établissement] Pourvoir, approvisionner de, en. Synon. alimenter, équiper, ravitailler.
1. [Le compl. d'obj. second désigne un inanimé concr.] Fournir qqn de/en bois, vêtements, vivres. La papeterie Conin fournissait de carnets toute la Bourse (ZOLA, Argent, 1891, p. 30). Moyennant qu'il fournît son frère en haricots, pommes de terre, primeurs, fruits et cochon salé (AYMÉ, Jument, 1933, p. 35).
Emploi pronom. réfl. Se fournir de, en qqc. Elle ne me pardonne pas de me fournir d'épicerie chez Camus (BERNANOS, Journal curé camp., 1936, p. 1081). Il se renseigna chez le marchand où il avait accoutumé de se fournir en osier pour son grand-père (QUEFFÉLEC, Recteur, 1944, p. 50).
[Construit sans compl. secondaire] Ces débris, triés par sortes, s'emmagasinent chez les marchands de chiffons en gros, qui fournissent les papeteries (BALZAC, Illus. perdues, 1843, p. 118). Les amphithéâtres [à Rome] étaient devenus les lieux d'exécution; les tribunaux fournissaient l'arène (RENAN, Antéchrist, 1873, p. 164). [Le Préfet de Rouen] « Il faut créer des coopératives, et s'il y a lieu, les municipalités fourniront à plus bas prix ces coopératives... » (BARRÈS, Cahiers, t. 11, 1917-18, p. 287).
Emploi pronom. réfl. — Je voudrais bien me fournir chez votre bottier (BALZAC, Illus. perdues, 1843 p. 384).
2. [Le compl. d'obj. second désigne une pers.] La grande école de danse de Paris fournit le monde entier de danseurs et de danseuses (BALZAC, Comédiens, 1846, p. 307) :
2. Ces riches cités de Flandre, réservoirs d'ouvriers habiles, avaient fourni de peintres et de sculpteurs le Paris de Charles V...
HOURTICQ, Hist. Art, Fr., 1914, p. 110.
3. [Le compl. d'obj. second désigne un inanimé abstr.] Cet incident et beaucoup d'autres du même sel fournirent le camp d'une gaîté rude et d'une exaltation tonique (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 301).
4. Rare. [Le compl. d'obj. dir. désigne un inanimé concr.] Munir, garnir (quelque chose de quelque chose). Fournir une maison de meubles; fournir un étui de toutes ses pièces (Ac.).
Rem. Ce sens est surtout employé à la forme passive.
B.— 1. Fournir à. Procurer, donner (quelque chose à quelqu'un ou à quelque chose).
a) [L'obj. dir. désigne un inanimé concr.] Fournir un logement, du travail, des armes, des secours à qqn. ,,Fournir à qqn un coup d'épée. Lui donner un bon coup d'épée`` (Ac. 1835, 1878). Les banquiers (...) me fourniraient les fonds dont j'aurais besoin (CONSTANT, Cahier rouge , 1830, p. 30). Je vous ai fait une offre. Seulement faudrait me fournir des outils (GUÈVREMONT, Survenant, 1945, p. 84) :
3. ... les forêts trop éclaircies n'arrêteraient plus les vapeurs qui produisent les pluies et qui fournissent l'eau aux ruisseaux, aux rivières et aux étangs...
NERVAL, Filles feu, 1854, p. 637.
Emploi pronom. réciproque. L'obligation naturelle, qui continuera d'exister entre l'adopté et ses père et mère, de se fournir des alimens dans les cas déterminés par la loi, sera considérée comme commune à l'adoptant et à l'adopté, l'un envers l'autre (Code civil, 1804, art. 349, p. 65).
[Sans compl. second] Elle lui désignait un coin de table où il s'installait avec sa nourriture : (...) Lecouvreur fournissait boisson et couvert (DABIT, Hôtel, 1929, p. 99).
b) [L'obj. dir. désigne une pers.] Dans le cas probable où l'affaire serait portée devant le tribunal compétent, M. Fellaire de Sisac fournirait l'avoué et l'avocat (FRANCE, Jocaste, 1879, p. 16). Cette race (...) fournit les émigrants à la Birmanie (VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p. 283).
c) [L'obj. dir. désigne un inanimé abstr.] Fournir un motif, un prétexte; ces notes ont fourni matière à mon roman; fournir des idées à qqn. L'obligation où je fus de pousser un douanier au delà d'une frontière qu'on ne repasse pas me fournit l'occasion d'embarquer comme soutier pour (...) la Malaisie (GIRAUDOUX, Folle, 1944, p. 32). Le vieux Siegfried (...) ne cherchait même pas à fournir de raisons (DRUON, Gdes fam., t. 1, 1948, p. 18).
En partic., souvent dans le domaine admin. [Avec ou sans compl. second] Produire, présenter (à quelqu'un) ce qui est demandé, exigé. Fournir un certificat médical, les pièces nécessaires, des preuves, ses défenses. Le débiteur obligé à fournir une caution doit en présenter une qui ait la capacité de contracter (Code civil, 1804, art. 2018, p. 362) :
4. ... M. Pierson, chef de groupe (...) surveillait en voiture les propriétés Hartmann (...) pour en fournir rapport à M. Maiberg...
HAMP, Champagne, 1909, p. 117.
JEUX. ,,Fournir une carte et p. ell. fournir. Jouer une carte de la couleur qui est demandée. Il n'a pas fourni à cœur`` (DG). (Dict. XIXe et XXe s.).
Spéc., vieilli. ,,Fournir et faire valoir une dette, une rente que l'on a transportée à qqn. Garantir la dette, la rente, et la payer soi-même, au cas que le véritable débiteur devienne insolvable`` (Ac. 1835, 1878).
Absol. Fournir sur... Tirer une traite sur (telle personne, telle entreprise), tirer un chèque sur (telle banque). Fournir sur un commerçant, sur son banquier.
2. Produire. Le (...) moteur (...) fournit l'électricité (LARBAUD, F. Marquez, 1911, p. 95). Deux mille hectares de bois en pleine croissance et qui déjà fournissaient des poteaux de mine (MAURIAC, Nœup vip., 1932, p. 26). Deux moutons fournissaient aussi de la laine et de la viande (VAN DER MEERSCH, Empreinte dieu, 1936, p. 26) :
5. Le pays fournit en abondance de quoi satisfaire tous les appétits, poil et plume, chair et poisson; du vin plus qu'on n'en peut boire, et quel vin! Des femmes plus qu'on n'en veut.
COURIER, Lettres Fr. et It., 1806, p. 729.
P. anal. [L'obj. désigne une pers.] Être la source de. Ils arrivaient du Limousin, la contrée qui fournit au monde le plus de papes et le moins d'amoureux (GIRAUDOUX, Lucrèce, 1944, p. 23) :
6. Sein fournissait aux vaisseaux du Roi des matelots résistants et intrépides, à quoi bon mécontenter ces gens-là?
QUEFFÉLEC, Recteur, 1944, p. 197.
C.— Emploi trans. indir. Fournir à qqc. Vieilli. ,,Suffire. Il n'y peut fournir. On ne saurait fournir à tout`` (Ac. 1835, 1878).
En partic. Contribuer, subvenir en partie ou en totalité à (certaines charges, à certains frais). Fournir aux frais de qqn. Jusque-là, il avait vécu maritalement avec une chanteuse de concerts, qui fournissait aux besoins du ménage (CHAMPFLEURY, Les Souffr. profess. Delteil, 1853, p. 159). C'est moi qui fournirai aux dépenses du premier établissement (ABOUT, Nez notaire, 1862, p. 174) :
7. Et qu'aurais-je à faire, messieurs, de vous démontrer ici l'utilité de l'agriculture? Qui donc pourvoit à nos besoins? Qui donc fournit à notre subsistance? N'est-ce pas l'agriculture?
FLAUB., Mme Bovary, t. 1, 1857, p. 166.
Au fig. Contribuer, participer à. [De Marsay à Paul :] — ... Enfin je ne puis te dire tout, car tu fournis à une encyclopédie de cancans que les femmes ont intérêt à grossir (BALZAC, Contrat mar., 1835, p. 348).
Prononc. et Orth. :[], (il) fournit []. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. I. Verbe A. trans. 1. a) 1119 furnir « achever, ajouter les éléments nécessaires pour qu'il ne manque rien » (PHILIPPE DE THAON, Comput, 2077 ds T.-L.); b) ca 1160 fornir « exécuter, réaliser, produire, achever » (Enéas, 545, ibid.); 2. a) ca 1160 « livrer, procurer, donner » (ibid., 4971, ibid.); b) 1174-76 furnir « pourvoir, approvisionner » (G. DE PONT-STE-MAXENCE, St Thomas, éd. E. Walberg, 2495). B. Intrans. ca 1377 fournir a « pourvoir à qqc., y suffire » (Gace de la Buigne, 10307 ds T.-L.); 1538 fournir de qqc. « livrer, procurer » (EST. ds FEW t. 15, 2, p. 182b). II. Adj. 1. ca 1150 forni « robuste » (Charroi de Nîmes, éd. D. Mc Millan, 326); 2. XIVe s. [ms.] fourni « épais, touffu (en parlant de sourcils) » (CHR. DE TROYES, Perceval, éd. A. Hilka, 1819, var. du ms. B.N. fr. 1453), attest. isolée; de nouv. 1690 « épais, touffu (du bois) » (FUR.); 3. 1611 « approvisionné » (COTGR.). Du germ. occ. frumjan; cf. a. h. all. frumman « achever, exécuter » (GRAFF t. 3, col. 649-651); m. h. all. vrumen, vromen « être utile, profiter, procurer » (LEXER); all. frommen « être utile, servir à quelqu'un ». Le got. atteste aussi un subst. fruma « le premier » (FEIST). La forme fournir au lieu de fourmir (cf. a. prov. formir d'apr. LEVY (E.) Prov.) s'explique prob. par l'infl. de garnir, sémantiquement très proche. Fréq. abs. littér. :4 577. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 8 197, b) 4 666; XXe s. : a) 5 110, b) 6 895. Bbg. BROSMAN (P. W.). French fournir and possible congeners. Romania. 1972, t. 93, pp. 537-547. — MAHN (Dr.). Über die provenzalische Sprache. Arch. St. n. Spr. 1876, t. 55, p. 87. — QUEM. DDL t. 9. — WALT. 1885, p. 77.

fournir [fuʀniʀ] v. tr.
ÉTYM. 1160, fornir; du francique frumjan « exécuter »; selon Guiraud, à rapprocher par fornir, de formir « exécuter, faire », d'un dér. roman du lat. formare. → Former.
———
I Trans. dir.
A (Fin XVe). Pourvoir (qqn, un groupe) de ce qui est nécessaire. Alimenter, approvisionner.Fournir (qqn, une maison, une entreprise) de (qqch.). || Négociant qui fournit de vins et de boissons un grand restaurant. || Fournir de charbon un immeuble. || Fournir un magasin de toutes les marchandises nécessaires ( Assortir). || Fournir qqn d'outils. Outiller.
1 Nous comptions quelquefois. On me donnait le soin
De fournir la maison de chandelle et de foin (…)
Racine, les Plaideurs, I, 1.
Au participe passé :
2 Chaque famille restait au coin du feu, dans une maison soigneusement close, fournie de biscuit, de beurre fondu, de poisson sec, de provisions faites à l'avance pour les sept mois d'hiver.
Balzac, Séraphîta, Pl., t. X, p. 464.
REM. Cet emploi tend à vieillir; il est archaïque dans certains contextes :
2.1 Typhon fournit un grand de chiens et de chevaux; que ne lui fournit-il point ?
La Bruyère, les Caractères, XIV, 62.
(Plus cour). || Fournir (qqn, une collectivité) en (qqch.) :
3 Il faut laisser aux charlatans le soin de flagorner la nature humaine, et de la fournir en pilules propres à guérir tous les maux.
André Suarès, Trois hommes, « Ibsen », IV.
4 (…) il fournit son frère en haricots, pommes de terre, primeurs, fruits et cochon salé.
M. Aymé, la Jument verte, p. 35.
(Av. 1772; sans compl. ind.). || Fournir une famille, des estivants, des troupes. Ravitailler (→ Aqueduc, cit. 2).(Déb. XVIIe). Pron. || Se fournir chez un marchand. Servir (se).
5 Les marchands de Paris sont flattés de donner des repas aux officiers des régiments qu'ils fournissent.
Duclos, in Littré.
(XIIIe). Par ext. Accomplir, faire (une action concrète généralement longue, demandant un effort). → aussi ci-dessous, infra cit. 12. — ☑ Loc. Vx. Fournir une carrière (d'abord t. de manège, 1671), la parcourir jusqu'au bout (fig. → Carrière, supra cit. 21).Mod. || Fournir une course. Accomplir. || Fournir un parcours d'une seule haleine (→ Étape, cit. 6).
B Donner, procurer.
1 (V. 1190). || Fournir (qqch.) à (qqn). || Fournir le vivre et le couvert à des réfugiés. || Fournir du travail à un chômeur. || Fournir du secours, une aide à qqn.Prêter. || École primaire qui fournit les livres aux élèves. || Fournir des troupes à un allié, un contingent. || Fournir un supplément, un surplus. Suppléer.(1865). Spécialt. || Fournir une carte, et, absolt, fournir : jouer une carte de la couleur demandée. || Vous n'avez pas fourni à trèfle, et maintenant vous en jouez !(1580). Abstrait. || Fournir des renseignements à qqn. || Je vous en fournirai les moyens. || Fournir un prétexte (→ Adoucissement, cit. 5; étourderie, cit. 1), un alibi (cit. 2). || Fournir un aliment (cit. 6) à la curiosité publique, des armes à l'adversaire ou contre soi-même. || Fournir des exemples (cit. 28), des idées, des arguments (→ Farine, cit. 6). || Le hasard nous fournit une occasion. || Sa mémoire lui fournit une citation, un exemple. || Fournir matière à des conjectures, à un procès, à discussion.
6 Les comparaisons (…) ne leur fournissent aucune idée de l'éloquence.
La Bruyère, les Caractères, I, 29.
7 Voici de gentilles pâquerettes, dit-il, et de quoi fournir bien des oracles à toutes les amoureuses du pays.
Flaubert, Mme Bovary, II, VIII.
8 De tempérament un peu sec, son cœur ne fournit pas à sa pensée un aliment suffisant (…)
Gide, la Symphonie pastorale, p. 112.
9 (…) il n'était pas fâché qu'on ne l'eût pas pris au mot, et qu'on insistât pour lui fournir les garanties qu'il ne réclamait pas.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XII, p. 93.
(1690). Spécialt. Exposer, présenter, produire. || Fournir ses dépenses, ses comptes. || Il devra fournir les pièces nécessaires. || Je peux en fournir la preuve. Apporter. || Fournir ses griefs, une caution, ses défenses (→ Audience, cit. 4). || Fournir des raisons ( Alléguer), une série d'arguments ( Aligner).
2 (En parlant d'entreprises économiques, commerciales, financières). Procurer (qqch. à un client). || Ce magasin nous fournit tous les produits d'épicerie. Livrer, vendre. || Fournir au client ce qu'il désire. Servir. || Cette banque a fourni à la Société les premiers fonds. || Fournir des armes, du matériel, des vivres à une armée, à un pays. Équiper; fournisseur, munitionnaire (→ Apparaux, cit. 1).(Sans compl. ind.). || Entrepreneur qui offre de fournir des biens ou des services à certaines conditions. Soumissionner (→ aussi Entreprise, cit. 12). || Ce tailleur n'accepte pas qu'on fournisse l'étoffe; il la fournit lui-même.
10 (…) il n'en résulte (de la guerre) que la misère des peuples : il y a seulement, de part et d'autre, cinq ou six cents personnes qui font des fortunes immenses à fournir le nécessaire et le superflu aux meurtriers enrégimentés.
Voltaire, Lettre à Mme la duchesse de Saxe-Gotha, 31 juil. 1761.
3 (Av. 1662). || Fournir (qqch.). Produire. || Vignoble qui fournit un vin estimé. || C'est une espèce qui fournit d'excellents fruits. || Huile fournie par certaines graines. || Le Brésil fournit la majeure partie du café mondial (→ Constitution, cit. 5).Remède qui fournit à l'organisme déficient les substances qui lui manquent (→ Antitoxique, cit.).
11 Si votre vache vous donne un coup de corne, ne soyez pas si fou que de la tuer, dans votre rage; qui vous fournira du lait alors que vous serez au lit ?
G. Duhamel, Récits des temps de guerre, IV, XX.
(1890). Être la source de, procurer. || Cette école fournit les meilleurs ingénieurs, des spécialistes, des cadres. || Cette famille a fourni à la nation de nombreux hommes d'État.
12 (Cette famille) par exemple, qui avait fourni plusieurs ecclésiastiques de valeur, entre autres le dernier évêque de Navarrenx (…)
P.-J. Toulet, la Jeune Fille verte, V, p. 166.
Fig. || Il est capable de fournir une grosse somme de travail. || Il a dû fournir un effort considérable. Faire (→ Adaptation, cit. 2). || Travail fourni par une machine.
13 L'ingénieur qui s'appliquerait à composer un appareil automatique susceptible de fournir, dans toutes les dimensions de l'espace, le nombre d'opérations motrices (…) que l'on peut exiger d'une main humaine (…)
G. Duhamel, Scènes de la vie future, XV, p. 221.
Sports. || L'équipe a fourni un jeu, une prestation remarquable.
———
II (1538). Trans. ind. Vieilli. || Fournir à… : contribuer, en tout ou en partie, à… Participer. || Fournir à la dépense, aux frais, à l'entretien de qqn. || Famille qui fournit aux besoins d'un fils qui fait ses études. Satisfaire, subvenir.
14 Prince prodigue, exécrable en dépenses,
Qui pour fournir à ses folles bombances,
De ses sujets rongera tous les os,
Boira le sang, haussera les impôts (…)
Ronsard, la Franciade, IV.
15 (…) si on ne fait la paix, ils déclarent qu'ils ne fourniront plus aux frais de la guerre.
Racine, les Campagnes de Louis XIV.
16 Attentif comme un père, il fournissait à tous mes besoins (…)
Balzac, Honorine, Pl., t. II, p. 265.
Fig. et vx. || Il ramasse là de quoi fournir à son bavardage (→ Caquet, cit. 4).Vx. || On ne saurait fournir à tout ( Suffire).
17 Ma foi ! me trouvant las, pour ne pouvoir fournir
Aux différents emplois où Jupiter m'engage (…)
Molière, Amphitryon, Prologue.
18 Il s'en va temps que je reprenne
Un peu de forces et d'haleine
Pour fournir à d'autres projets.
La Fontaine, Fables, VI, Épilogue.
——————
se fournir v. pron.
→ ci-dessus, supra cit. 5.
——————
fourni, ie p. p. adj.
1 (Au p. p. → ci-dessus, cit. 2). || Connaissances fournies par l'expérience (→ A priori, cit. 2). || Travail fourni par une machine. || L'effort fourni est important.Fourni de…
2 Bien fourni : bien approvisionné, pourvu, rempli. || Une table, une bibliothèque bien fournie. || Une librairie vraiment bien fournie.REM. Ne pas confondre avec achalandé, qui est couramment, mais, selon certains puristes, à tort, pris dans ce sens.
19 (…) sans épisodes, j'eusse bien pu en composer une comédie de cinq actes bien fournis, et avoir encore de la matière de reste.
Molière, les Fâcheux, Avertissement.
3 Où la matière abonde. || Une barbe, une chevelure particulièrement fournie. Dru, épais. || Rendre un son plus plein, plus fourni. Étoffé.
20 Je partais en emportant un panier peu fourni, tandis que mes camarades apportaient d'abondantes provisions.
Balzac, le Lys dans la vallée, Pl., t. VIII, p. 774.
21 L'extrémité de son poil court et fourni brille, s'irise au soleil comme fait l'hermine.
Colette, la Paix chez les bêtes, Nonoche.
CONTR. Frustrer, priver; dégarnir, démunir. — Ôter, refuser, retirer. — Soustraire (se).(Du p. p.) Dénué, pauvre, vide. — Clairsemé, rare.
DÉR. Fourniment, fournissement, fournisseur, fourniture.
COMP. Parfournir.
HOM. V. Fournil.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fournir — FOURNIR. v. act. Pourvoir, Garnir. Fournir l armée de blé. fournir de vivres. ce Marchand a fourni cette maison de vin, de bois. c est luy qui fournit cette maison, c est luy qui fournit dans cette maison. Fournir un estuy de toutes ses pieces.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • fournir — de quelque chose, Administrare, Subministrare, Suggerere, Suppeditare {{t=g}}poridzô,{{/t}} idem valet quod Sumministro, suppedito, suggero, praebeo, {{t=g}}porismos{{/t}} suppeditatio, fournissement, {{t=g}}poristês{{/t}} praebitor, suppeditator …   Thresor de la langue françoyse

  • fournir — (four nir) v. a. 1°   Procurer une provision de quelque chose ; en ce sens la chose fournie se joint au verbe par la préposition de. Fournir l armée de blé. •   On me donnait le soin De fournir la maison de chandelle et de foin, RAC. Plaid. I, 1 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FOURNIR — v. a. Pourvoir, approvisionner. On y joint souvent une idée d habitude. Fournir l armée de blé. Fournir de vivres. Ce marchand avait fourni cette maison de vin, de bois. C est lui qui fournit cette maison. Neutralement, C est lui qui fournit dans …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • FOURNIR — v. tr. Pourvoir, approvisionner. Fournir quelqu’un de provisions. Ce marchand avait fourni cette maison de vin, de bois. Se fournir des choses nécessaires. Fournir une maison de meubles. Fournir un magasin de toutes les marchandises nécessaires.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • fournir — vt. ; ravitailler : FORNI gv.3 (Aillon V., Albanais.001, Arvillard, Chambéry, Compôte Bauges) || fornêtre (Thônes). E. : Bourrer, Monter. A1) fournir (la nourriture d une bête) : sonyî <soigner> (001, Saxel) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • fournir — (v. 2) Présent : fournis, fournis, fournit, fournissons, fournissez, fournissent ; Futur : fournirai, fourniras, fournira, fournirons, fournirez, fourniront ; Passé : fournis, fournis, fournit, fournîmes, fournîtes, fournirent ; Imparfait :… …   French Morphology and Phonetics

  • Fournir sur — ● Fournir sur tirer une traite, un chèque sur …   Encyclopédie Universelle

  • Fournir un travail, un effort, etc. — ● Fournir un travail, un effort, etc. le faire, l accomplir …   Encyclopédie Universelle

  • fournir sa carrière —    Achever de jouir en baisant.        Tu aurais été ravie en extase en voyant seulement comme il se tourmentait sur moi dans le temps que nous achevions de fournir notre carrière.    MILILOT …   Dictionnaire Érotique moderne


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.